Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un ancien pilote rendu malade par les fumées toxiques des moteurs d'avion !

29 Septembre 2010 , Rédigé par ActuChem Publié dans #Infos

Un ancien pilote Australien a estimé que les fumées toxiques des moteurs l'ont rendu malade !

 

447114-plane-cockpit

 

- Un ex-pilote a dit qu'il avait le "syndrome aérotoxique" 

- Il a revendiqué que des produits chimiques toxiques ont été déversés dans la cabine.
- Les autorité Australienne sont en train d'enquêter sur ces allégations.

Un ancien pilote d'une des plus grandes compagnies aériennes d'Australie affirme qu'il a été paralysé en plein vol à cause du "syndrome aérotoxique" - l'exposition aux fumées toxiques des moteurs des avions de ligne, rapporte le Sunday Telegraph.

Les militants affirment que des produits chimiques toxiques s'infiltrent dans les cabines des avions et sont la cause de symptômes allant de l'étourdissement aux hallucinations en passant par la pertes de mémoire, de la fatigue à des convulsions voir même la paralysie.

Les passagers sont également suspectés d'être atteints, mais les militants disent que les symptômes sont souvent confondus avec les effets du décalage horaire tellement peu se plaignent.

Le pilote, qui ne voulait pas être identifié, a été renvoyé pour raisons médicales en 2008 de Qantas après avoir souffert de symptômes allant de problèmes de mémoire à des difficulté de concentration, une inflammation des yeux, ainsi que des épisodes réguliers de bronchite et de maladies gastriques.

"Sur mon dernier vol en 2006, mes doigts étaient paralysés et je ne pouvais pas bouger mes mains" dit-il.


"Je n'avais jamais entendu parler du "syndrome aérotoxique" et ne me rendais pas compte que j'étais en danger."


"Le problème est que les pilotes vivent dans la peur constante de perdre leur emploi s'ils montrent un quelconque symptôme, donc personne ne veut faire beaucoup de bruit."

Le "syndrôme aérotoxique" a été étroitement lié à un produit chimique dans l'huile moteur appelé tricrésyle phosphate - ou PTC. Il s'agit d'une neurotoxine connue qui est utilisé dans les pesticides et les agents neurotoxiques. Des particules de métaux lourds comme le nickel, le cadmium et le béryllium ont également été détectés.

Les responsables de la compagnie admettent que des vapeurs toxiques peuvent pénétrer dans la cabine, mais nient qu'elles sont présentes en quantités suffisantes pour provoquer les "symptômes aérotoxique".

L'Australie Civil Aviation Safety Association (CASA) a établi un groupe d'experts pour enquêter sur la qualité de l'air dans les avions.

Un rapport commandé par le gouvernement britannique a désormais trois mois de retard, suscitant des spéculations comme quoi l'information aurait été supprimée.

 

Source : http://www.news.com.au/travel/news/former-australian-pilot-says-toxic-engine-fumes-made-him-sick/story-e6frfq80-1225890448164

 

Allez plus loin :


 http://wair.fr/syndrome-aerotoxique-lair-de-la-cabine-a-lorigine-de-troubles-nerveux-1971

http://www.aerotoxic.org/index.php/fr

Partager cet article

Commenter cet article