Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Obama pourrait envoyer des particules de pollution dans la stratosphère...

21 Août 2010 , Rédigé par ActuChem Publié dans #Géo-Ingénierie

Obama pourrait envoyer des particules de pollution dans la stratosphère pour dévier la chaleur du soleil dans une tentative désespérée de lutte contre le réchauffement climatique.

 

Le président Barack Obama envisage un plan radical pour lutter contre le réchauffement climatique en envoyant des particules de pollution dans la stratosphère afin de détourner une partie de la chaleur du soleil.

L'expérience controversée a été salué hier comme un  dernier recours éventuel pour aider à refroidir l'air de la Terre par le nouveau président du conseil scientifique, John Holdren.

 

article-1168637-045DD1F0000005DC-675_468x331.jpg

 

"Cette option doit être envisagée. Nous n'avons pas le luxe d'écarter la moindre solution", a déclaré M.Holdren, directeur du Bureau de la Maison Blanche, de la science et de la technologie.

M.Holdren a présenté l'idée d'envoyer des particules de dioxyde de souffre, de poussières d'oxyde d'aluminium ou des aérosols spécialement conçus dans la stratosphère, le niveau supérieur de l'atmosphère entre 10 et 30 miles au dessus de la surface de la Terre.

Il est espéré que cela refroidira la planète en réfléchissant artificiellement la lumière solaire dans l'espace avant de pouvoir être absorbée.

article-1168637-02B7640B000005DC-157_233x423.jpgCanons marin, fusées, avions volant à haute altitude et même ballons à air chaud ont été avancés comme des moyens possible de mise à feu de l'agent dans l'air.

M.Holdren a admis que cela pourrait entraîner des effets secondaires graves et ne résoudrait pas complètement tous les problèmes de la flambée des émissions de gaz à effet de serre.

Mais il a dis qu'il avait soulevé l'idée à l'administration d'Obama et a ajouté : "Nous pourrions être suffisamment désespérés pour vouloir l'utiliser.

M.Holdren a insité sur le fait qu'une action dramatique est nécessaire pour enrayer le changement climatique qu'il a comparé a une voiture avec de mauvais freins se dirigeant vers une falaise dans le brouillard.

Il y a une résistance de plus en plus forte dans la communauté scientifique aux tentatives de modification de l'environnement délibérées d'une telle ampleur.

Les opposants craignent que les manipulations du délicat équilibre de l'atmosphère entraînent des conséquences qui seraient encore pire que le réchauffement climatique.

Mais M.Holdren a suggéré que le temps pourrait être compté. il a évoqué plusieurs "point de basculement" impliquant des changement climatique qui peuvent se rapprocher rapidement, comme la perte complète de la banquise d'été dans l'Arctique.

Il a dit qu'une fois que les jalons seront atteint cela augmentera les chances de "conséquences vraiment intolérables".

M.Holdren a également proposé l'option de développement "d'arbres artificiels" qui suce le dioxyde de carbone - gaz à effet de serre que l'Homme produit - hors de l'air et de le stocker.

L'arbre synthétique, décrit comme ressemblant à un poteau de but avec des stores vénitiens, attire le dioxyde de carbone de l'air, comme les plantes pendant la photosynthèse.

L'idée semble être trop coûteux, et c'est seulement sur la planche à dessin, mais M.Holdren a dit que c'était faisable.

 

Mais dite moi il parle beaucoup ce Holdren ! Et il en a de belles idées... Remarque pour être au poste qu'il occupe cela doit être un homme brillant et remarquable !

 

Voyons voir... déjà il sème la peur autour du réchauffement climatique et veut vite prendre des "actions dramatiques". Ah bon... ça commence bien...


En cherchant un peu plus sur le personnage on apprend aussi qu'il est eugeniste et qu'il est pour une dépopulation de masse et l'avortement forcé ! 

 

Là toute personne normale se pose la question suivante : "Pourquoi laisse t-on un fou pareil conseiller Obama ?"

 

Peut être bien parce que les fous... c'est nous...

 

Source : http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-1168637/Obama-pollution-particles-stratosphere-deflect-suns-heat-desperate-bid-tackle-global-warming.html#ixzz0kC5s0mbX

 


Partager cet article

Commenter cet article

Voyage sur mesure aux États-Unis 16/06/2014 17:46

C'est un pari fou !