Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Quirinale (bureau présidentiel italien) et les chemtrails !

10 Septembre 2010 , Rédigé par ActuChem Publié dans #Infos

Presidenza-20Repubblica-20Logo.jpg

 

Nous publions un document d'analyse important qui montre les liens entre les institutions italiennes et le fonctionnement des "chemtrails". Dans ce texte, nous pouvons trouver une admission implicite d'activités militaires clandestines portant sur les aérosols. Nous remercions notre ami Giulia pour la traduction précise. Toute autre information peut être lue ici et à la source.

 

Ce qui suit est la réponse fournie par un représentant du Quirinale à un citoyen concerné qui avait écrit (le 31/10/2010) une lettre complète pour le président de la République italienne, Giorgio Napolitano, suscitant des réponses claires aux sujets de la pulvérisation aérienne de produits chimiques et de la modification du temps; la réponse est un aveu implicite des opérations de pulvérisation de produits toxiques.

 

Traduction de la réponse (google trad) :

 

"Je me réfère à votre lettre du Mars 31 août 2010, sans atteindre à la tête de l'Etat.

La question de savoir comment le projet est envisagé, tout en comprenant les motivations et l'engagement moral et émotionnel qui a entraîné son application, en dépit de moi-même je dois vous informer qu'il est impossible de s'exprimer sur des questions régies par une législation spécifique, la demande relève aux ministères compétents et le président de la République ne peut intervenir en aucune façon. "

Compte tenu de ce qui précède, je vous informe que votre demande a de nouveau été portée à l'attention du ministère de la Défense, pour une réponse globale directe de sollicitude

Désolé de ne pas en mesure de fournir une meilleure réponse."

 

On ne peut pas faire plus claire, n'est-ce pas ? Une telle réponse est en tout point l'aveu d'une opération militaire stratégiques massive. En effet, les militaires assistants de l'Air Force ne nient pas l'existence du problème, mais se réfèrent à des "dispositions" non spécifiées (oui, nous sommes empoisonnés conformément à la loi) et de manière générale au ministère de la Défense comme destinataire approprié pour une réponse plus satisfaisante . Aucune tentative n'est faite pour refuser ou pour étouffer ce qui est indiqué dans le rapport précis sur les "chemtrails" reçu par le citoyen (qui avait déjà envoyé deux autres lettres pour la même réponse): Ceci n'est ni plus ni moins qu'une admission officielle.

 

Dans cette réponse de l'institution républicaine, plutôt que d'un refus, on peut lire "qu'il est impossible d'intervenir sur des questions spécifiques régis par des lois spécifiques". Donc, la réponse du bureau italien présidentielle veut dire "qu'ils ne peuvent rien faire pour arrêter les épandages".

 

En effet, il existe un lien entre cette déclaration et la signature (en l'an 2003) d'un Traité international de coopération entre l'Italie et les États-Unis sur les sciences et technologies d'un changement climatique (c'est à dire une modification artificiel du temps). Depuis 2003, la présence de chemtrails ont augmenté dans le ciel italien.

 

Il vaut la peine de noter que la réponse est signée par un représentatif de l'Air Force italienne, un autre aveu implicite du rôle important joué par l'armée (et spécialement l'armée de l'air) dans les opérations d'épandages.

Note: Le Quirinal est l'une des plus hautes institutions italiennes, le Bureau du Président de la République italienne.

Voici ci-dessous les documents originaux en italien: la réponse et la lettre du citoyen concerné.

 

Source : http://tankerenemy.blogspot.com/2010/09/quirinale-italian-presidential-office.html

 

On peut faire le lien de cette histoire avec la vidéo du ministre italien.

Partager cet article

Commenter cet article