Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la Russie céde au charme du contrôle météorologique !

13 Août 2010 , Rédigé par ActuChem Publié dans #Modification du Climat

 

Traduction de l'anglais par Hélios :

 

Par Katia Moskvitch

26 mars 2010

 

_47537529_86869844.jpg

 

                 L'ensemencement de nuages les jours de fête est devenu une routine.

 

Se maintenir près d'une trappe ouverte dans un avion militaire russe en vol est délicat.

 

D'autant plus lorsque votre job est d'ensemencer les nuages, en versant à la pelle des produits chimiques à l'extérieur pour provoquer la pluie.

 

Ces nuages ensemencés ne sont pas faits pour Moscou, où des millions de gens apprécient les belles vacances ensoleillées. Et où les invités à un mariage peuvent danser sous un ciel bleu.

 

Certains pourraient penser que le contrôle de la météo ressemble un peu à de la science-fiction.

 

Mais ce n'est pas l'avis du pilote militaire Alexandre Akimenkov .

 

Pendant des années, il a ensemencé des nuages au moment des vacances. Il dit que les russes utilisent deux méthodes pour tenter de repousser la pluie au loin .

 

«Soit il y a une machine spéciale qui projette de l'iodure d'argent, de la glace sèche ou du ciment dans les nuages, soit une trappe s'ouvre et un gars ensemence manuellement les nuages à l'aide d'une pelle » explique-t-il.

 

«Dès que les produits chimiques atteignent le nuage, un trou apparaît. Il grandit de plus en plus et soit il pleut juste là, sinon, si les nuages ne sont pas très denses, ils se dispersent sans précipitation. »

 


Dr Nina Zaitseva, académie des sciences russes. « Je ne pense pas qu'il y aura de bons résultats – les substances sèches ne peuvent réagir de manière notable avec des particules de glace. »

 


 

Le gouvernement russe utilise des méthodes de prévention de la pluie depuis l'époque des Soviets, ensemençant les nuages pour des célébrations importantes trois fois par an – le jour de la Victoire, la Journée de la Ville et plus récemment le Jour de la Russie.

 

Il existe également des sociétés privées qui pour 6000$ de l'heure annoncent garantir le soleil le jour de votre mariage ou pour n'importe quelle réunion privée.


_46658788_cloud_seeding_466v2.gif

 

        Comment fonctionne l'ensemencement des nuages :

  1. 1. L'iodure d'argent est projeté dans le nuage par des fusées ou à partir du sol.

  2. 2. Les gouttelettes d'eau se fixent alors sur ces particules.

  3. 3. Elles tombent comme de la neige si la température est proche du gel ou en gouttes de pluie s'il fait plus chaud.

  4. 4. La chaleur libérée quand les gouttelettes gèlent augmente les courants d'air ascendants, qui retiennent plus d'air humide dans le nuage.

En dépit de l'usage de cette technique d'ensemencement des nuages, de nombreux scientifiques restent sceptiques quant à son efficacité.

 

De nombreux écologistes sont d'accord sur le fait que ces techniques, qui sont également utilisées dans d'autres nombreux pays à des fins d'irrigation, ne présentent pas une sérieuse menace pour l'environnement ou la santé des gens, car le temps d'influence réelle sur les nuages est très court.

 

Mais quand le maire de Moscou Yuri Luzhkov suggéra que cette technique pouvait éloigner la neige hivernale de la capitale – et donc économiser plus de 10 millions de dollars en frais de déneigement – beaucoup pensèrent que les autorités de la ville allaient un peu trop loin.

 

Même si l'idée peut paraître séduisante aux conducteurs moscovites, lassés des perpétuels embouteillages - particulièrement désagréables par temps de neige – elle a suscité des inquiétudes parmi les écologistes de la région.

_47537429_100307183021_yablokov_226-1.jpg

 « Les millions de tonnes de neige détournées de Moscou vont créer le chaos dans les régions où on va l'obliger à tomber, menaçant même l'effondrement des ponts et des toitures. » dit Alexei Yablokov, un écologiste de premier plan en Russie, ancien conseiller en écologie de Boris Eltsine.


Par ailleurs une absence de neige à Moscou causerait de nombreux problèmes dans la capitale même, dit-il.

 

« Pourquoi en avons-nous besoin ? La neige sur le sol aide les racines des arbres à survivre en période de grands froids. Sans neige, de nombreux végétaux, arbres et arbustes mourront. »

 

« La neige nettoie aussi l'atmosphère de manière très efficace. S'il n'y a rien pour la nettoyer, c'est la mort pour de nombreuses personnes, il y aura des dizaines, voire des centaines de morts supplémentaires » explique-t-il.

 

Préoccupations sans fondement

 

Mais Valery Stasenko, du service fédéral d'hydrométéorologie et de surveillance de l'environnement (Roshydromet) considère ces préoccupations comme sans fondement.

 

« Il est stupide de dire qu'il n'y aura pas de neige à Moscou. S'il y en a 5 centimètres, c'est bien, mais la limite est atteinte dès que tout le trafic s'arrête » dit-il, ajoutant que l'objectif d'ensemencement hivernal des nuages ne serait pas de se débarrasser de la neige, mais de la contrôler afin qu'elle ne dépasse pas cette limite maximale. »

 

Les avions ne sortiront qu'occasionnellement, dit M. Stasenko, pour éviter les chutes de neige importantes qui tombent en moyenne trois ou quatre fois par mois. Il en coûtera ainsi beaucoup moins que d'utiliser des chasse-neige qui sont sortis presque tous les jours pendant l'hiver.

 

_47537387_100307182829_moscow_226x170_afp-1.jpg

« En plus l'idée du maire de Moscou n'est pas venue de nulle part, elle est basée sur des faits. Au début des années 80, à l'époque des Soviets, il existait un service spécial pour limiter les chutes de neige sur Moscou. Il a été stoppé pendant la perestroika (réformes de Gorbachev) quand l'argent est devenu rare, » dit M. Stasenko.


« Huit ou dix avions devaient repérer les nuages les plus chargés en précipitations et les bombarder de produits chimiques solides ».
« Toute la vapeur d'eau de l'atmosphère ne se transforme pas en précipitations, et pour que la neige tombe, la vapeur d'eau doit se concentrer d'abord en cristaux de glace. Nous faisions ainsi tomber la neige avant qu'elle ne parvienne à Moscou et cela a réduit la quantité de neige dans la capitale de 20, 30 et parfois 40%. »
               

 

Menace écologique

 

Même si cet hiver est fini et que la neige de Moscou va bientôt disparaître naturellement, les scientifiques de l'Observatoire Central d'Aérologie du Roshydromet ont travaillé pendant des mois à découvrir des techniques pour améliorer l'ensemencement hivernal des nuages.

 

Ils ont refusé d'expliquer l'essentiel de leur travail. Et ce secret soulève d'importantes préoccupations environnementales, affirme Nina Zaitseva, une spécialiste du climat, appartenant à l'Académie des Sciences russe au département des Sciences de la Terre. Elle estime que même avec un ensemencement des nuages de pluie, la chance et le hasard jouent un grand rôle.

 

Son scepticisme porte sur la recherche en cours et sur la capacité passée ou présente d'ensemencer efficacement les nuages d'hiver.

 

« Je ne pense pas qu'il y aura de bons résultats – les substances sèches sont incapables d'avoir une réaction notable sur les particules de glace. Mais s'ils décident d'ensemencer les nuages avec un liquide, ils devraient d'abord et avant tout penser aux conséquences écologiques. » a déclaré le Dr Zaitseva.


Quelle que soit la décision finale des autorités moscovites sur l'ensemencement des nuages de neige, la Russie reste l'un des rares pays où le contrôle du temps se fait avec quelque chose de plus qu'un canon anti-grêle et une lutte contre la sécheresse.

 

Donc si vous voulez visiter Moscou et que vous n'aimez pas la pluie, allez-y pour vos vacances l'un des trois jours sans précipitations.

 

Et si vous voulez vous assurer qu'il n'y aura pas de pluie le jour de votre mariage, ça pourrait sûrement être chose possible.

 

Source : http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/8587725.stm

                              

 

 

Partager cet article

Commenter cet article

xen 17/10/2016 16:26

merci