Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contrails, Chemtrails et Nuages artificiels !

16 Août 2010 , Rédigé par ActuChem Publié dans #Modification du Climat

Voici un article traduit de l'anglais par Hélios (traducteur intensif ^^) montrant les "avantages" que provoquent les nuages artificiels. L'auteur parle de contrails "améliorés" ou "renforcés" dans l'article pour ne pas citer le mot à connotation conspirationniste... Pourtant c'est bien de cela qu'il s'agit comme indiqué dans son titre.

 

Contrails, Chemtrails et Nuages artificiels !

 

2 ème partie : Avantages des nuages artificiels (avril 2010)

 

plane3.jpg

 

A l'époque de mon premier rapport en 2007, nous ne savions pas avec certitude si les nuages artificiels produits par les traînées de condensation (« contrails ») des avions l'ont été de manière délibérés. Nous savons maintenant que c'est le cas.


contrail_circle_small.jpg

 

Bien que les traînées de condensation soient un élément «naturel» durant le vol des avions, la science portant sur les contrails n'explique pas la capacité des aéronefs à démarrer et à stopper leurs traînées à volonté, de même que la théorie des contrails n'inclue pas la capacité des avions à créer une couverture nuageuse dense sur des milliers de kilomètres carrés.


contrails_thick.jpg

 

Nous savons que « Hugues Aircraft », important fournisseur de la Défense, a breveté des méthodes pour inclure des oxydes métalliques dans les contrails, «pour réduire le réchauffement climatique» (voir le brevet). Nous savons aussi que les lois fédérales passées au cours des dernières années autorisent ces expériences. (voir plus bas les liens vers ces législations).


contrail_circles2.jpg

                          «  Regarde l'éclat de tes merveilleuses créations »  Tyhychi

 

Quelques-uns des avantages potentiels des nuages artificiels

 
A) DEFENSE NATIONALE

     1.Bouclier anti-missile :


                   HAARP (High Frequency Active Auroral Research Program), développé d'abord par Arco et financé par l'armée Américaine, est conçu pour faire usage des nuages artificiels à  "des fins militaires et civiles". « Grâce à notre capacité d'améliorer les contrails pour les rendre plus conducteurs, nous pouvons canaliser des impulsions d'énergie de haute intensité à partir de HAARP, créant ainsi un bouclier contre l'arrivée d'ogives nucléaires. De manière similaire, HAARP a la possibilité de détourner ou de modifier des ondes électro-magnétiques. » (En savoir plus)

 

JASON_LETTER_1984-437x396.jpg

 

      2. La Météo de la guerre :


            Le fait de pouvoir modifier radicalement le climat est un consensus répandu parmi les spécialistes de la guerre et a fait partie de la stratégie militaire moderne depuis que nous avons prouvé son efficacité pendant la guerre du Vietnam (voir le n° spécial de History Channel, That's Impossible : Weather Warfare, pour plus de détails sur l'utilisation de la météo à des fins militaires)

    

     3. Moyen de communication en temps de guerre :


            Les canaux conducteurs fournis par des nuages de condensation renforcés peuvent servir de canal de communication au cas où les communications par satellites seraient interrompues. Par des moyens similaires, on pourrait perturber les communications et la surveillance ennemies.

 

  B) SECURITE NATIONALE ET MONDIALE


     1. Amélioration des précipitations

            Une super production de contrails et de nuages artificiels en pleine force peuvent détourner et intensifier les tempêtes. C'est fait en organisant de vastes zones de couverture nuageuse, qui créent de l'ombre et abaissent la température du sol. Comme l'air se contracte en se refroidissant, la pression monte. Ceci permet aux tempêtes de se déplacer, ce qui n'aurait pas été possible en cas de pression plus basse. Ceci est critique, car les états qui produisent le plus de nourriture pour l'Amérique, ont connu des sécheresses pendant au moins un demi-siècle.  En Californie, par exemple, nos réserves d'eau souterraines ont diminué constamment depuis les 50 dernières années. (Que se passe-t-il si la Californie qui produit la plus grande partie de notre nourriture vient à manquer d'eau pour produire des récoltes suffisantes ?)

Ce passage rejoint l'explication donnée dans un article précèdent.

     2. Bouclier anti-rayonnement

            Les avions sont capables d'assombrir des milliers de kilomètres carrés en quelques heures. Ceci pourrait avoir de l'importance les jours où le rayonnement solaire est particulièrement fort. Les scientifiques ont prédit que les éruptions solaires, et par là le rayonnement, pourraient sérieusement s'intensifier et dans ce cas nos nuages artificiels seraient une protection contre des tempêtes solaires extrêmes et leurs rayonnements.


     3. Régulation du changement climatique

    Comme indiqué dans la documentation ci-dessous, les brevets allant dans le sens d'une amélioration des contrails (comprendre contrails modifiés donc chemtrails) ont été déposés par des sociétés capables d 'exécuter des programmes à grande échelle en coopération avec le gouvernement américain dans le but de réduire les effets du réchauffement climatique. Le concept est le même que celui expliqué ci-dessus : les épais nuages de glace venant des avions créent de l'ombre quand la lumière du  soleil frappe le sommet des nuages et rebondit en arrière dans l'espace.


contrail_clouds_ca.jpg

 

Effets secondaires possibles et risques prévisibles :

 

A) Maladies du poumon, cancer et autres problèmes de santé


B) Saturation des sols, de l'air et de l'eau par les produits chimiques

C) Extermination ou extinction des oiseaux, des abeilles et dommages aux cycles écologiques de la Terre.

D) Dépendance au pétrole pour la défense nationale et la sécurité.

E) Possibilité que les impulsions d'énergie de HAARP affectent le cerveau humain.

Comme vous pouvez le voir, les impacts sur la santé et l'écologie sont un compromis acceptable pour la sécurité, compte tenu de l'enjeu : l'existence même de notre pays.

 

Source et liens : http://artificialclouds.com/

 


Partager cet article

Commenter cet article