Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Filaments tombés du ciel : le mystère n’est pas démêlé !

24 Octobre 2014 , Rédigé par ActuChem Publié dans #Infos

Filaments tombés du ciel : le mystère n’est pas démêlé !

Ce week-end, des filaments blancs sont tombés du ciel en Moselle-Est. Ils ont fait l’objet d’une analyse par un laboratoire privé. Mais les conclusions de cet organisme restent vagues sur l’origine de ces retombées.

Des centaines d’habitants de Moselle-Est livrent tous le même récit. Samedi dernier, des filaments blancs sont tombés du ciel de Forbach, Sarreguemines, Sarrebruck… (lire RL du 22-10-2014). Face à ce phénomène mystérieux déjà observé l’automne dernier en Drôme-Ardèche, les interprétations se multiplient, surtout les plus farfelues.

Non radioactif

Que savons-nous exactement sur ces filaments blancs, objets de tant de fantasmes ? Presque rien et c’est là que le bât blesse. La Criirad (Commission de recherche et d’information indépendante sur la radioactivité) a bien analysé un prélèvement. « Nous avons testé sa radioactivité et nous n’avons rien trouvé d’anormal », assure Roland Desbordes, président de la Criirad. Pour lui, c’est aujourd’hui à des laboratoires de chimie ou de biologie reconnus de se pencher sur cette étrangeté. « Nous avons transmis les filaments à un laboratoire départemental du sud de la France mais, pour l’instant, cela n’a pas semblé les intéresser », constate Roland Desbordes qui considère que la théorie des produits toxiques répandus volontairement par les avions survolant notre ciel, très florissante sur le web, « ne tient pas la route ». Le président de la Criirad a lu le rapport du laboratoire Analytika mais il le trouve « incomplet. Ce laboratoire ne tranche pas réellement sur l’origine de ces fibres ».

Analytika est un laboratoire privé animé par le Dr Bernard Tailliez à Cuers, dans le Var. Ses travaux ont déjà prêté à polémique à propos des rejets de l’ Erika. Ce labo est le seul à avoir analysé chimiquement la texture blanche.

« C’est synthétique »

Que dit Analytika ? « Ces "filaments aéroportés" sont des polymères organiques complexes, contenant des composants chimiques de synthèse, parmi lesquels plusieurs molécules rencontrées dans les carburants et lubrifiants de réacteurs d’aviation. » Un rejet d’avions alors ? « Peut-être ou d’objets lancés dans l’espace, comme des satellites. Je regrette que l’aviation civile ne communique pas sur les rejets de ses appareils », répond le Dr Tailliez. Aucune certitude donc.

Pour le patron du labo privé, l’élément filandreux n’est « pas naturel ». Il balaie l’hypothèse de toiles tissées par des araignées pour se déplacer à l’automne. Prudent, le directeur d’Analytika prend ses distances avec ceux qui concluent, suite à son travail, à un épandage vicieux de substances toxiques et dangereuses. « Je ne dis pas qu’il y a complot. Je dis que ces retombées sont préoccupantes. Mais je n’utilise pas le terme de dangereux car moi-même je ne sais pas d’où cela vient exactement. C’est d’ailleurs tout le problème. Il faut désormais qu’un laboratoire mandaté par l’État analyse ces fibres pour qu’on sache définitivement de quoi il s’agit », conclut le Dr Tailliez, qui croit savoir que le CNRS, à Montpellier, serait sur le coup. En attendant, l’énigme reste entière.

Stéphane MAZZUCOTELLI.

Source: http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2014/10/24/filaments-tombes-du-ciel-le-mystere-n-est-pas-demele

Partager cet article

Commenter cet article

cecile 06/01/2017 00:42

L"hypothèse des toiles d'araignées était pourtant intéressante.
Alors sinon, pourquoi pas des crachats d'insectes ? que sait-on finalement sur les insectes ? sait-on bien comment ils crachent ? C'est curieux que la communauté scientifique ne se soit pas penchée sur le problème.

nabi djellal 26/05/2016 00:23

Petit à petit l'enfant grandit excellente simplicité

trafic 13/11/2014 19:25

On en veut davantage avec autant d\'humour. Merci.