Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La municipalité de Jeddah poursuit des avocats ayant prétendus qu'elle dispersait les nuages par produits chimiques !

28 Février 2014 , Rédigé par ActuChem Publié dans #Modification du Climat, #Infos

La municipalité de Jeddah poursuit des avocats ayant prétendus qu'elle dispersait les nuages par produits chimiques !

Le nom du produit chimique: Kimtrel, ça ne s'invente pas :)

La municipalité de Jeddah a poursuivi deux avocats et un journaliste affirmant qu'elle avait utilisé un produit chimique toxique pour disperser les nuages ​​de pluie sur la ville et ainsi éviter les retards des projets de drainage des inondations en cours, selon les rapports des médias locaux.

Abdulaziz Al-Ghamdi, le porte-parole de la municipalité de Jeddah, a confirmé qu'une plainte a été déposée au sujet des allégations formulées l'an dernier. Il dit que l'affaire a été renvoyée au Bureau des enquêtes et des poursuites pénales.

L'action en justice intervient trois mois après qu' Ihab Al-Suleimani et un collègue aient déposé une poursuite contre la municipalité au "nom des habitants" de la ville, alléguant que la municipalité a utilisé un produit chimique appelé Kimtrel pour disperser les nuages ​​de pluie sur la ville, et a eu la preuve que cela causait asthme et autres problèmes respiratoires.

Al-Suleimani a dit qu'il avait déposé le cas en tant qu'individu et non en tant que membre d'Amnesty International, selon le rapport de vendredi. Il a décrit le procès de la municipalité contre lui et son collègue comme «malveillante». Cependant, il a dit que c'était le droit de la municipalité de recourir à une action en justice.

Les rapports de presse initiaux l'an dernier ont affirmé qu'Amnesty International avait déposé une plainte contre la municipalité. Cependant, la porte-parole de presse du CICR ​​pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, Sarah Hashash, avait nié et a déclaré qu'Amnesty n'a pas de représentation en Arabie Saoudite.

Al-Suleimani a dit qu'il a été un membre d'Amnesty pendant six ans.

La municipalité a nié à plusieurs reprises avoir recours à l'aide de produits chimiques toxiques pour disperser les nuages ​​de pluie sur Jeddah. La présidente de la météorologie et de l'environnement (PME) a également rejeté les accusations selon lesquelles elle, ou tout autre organisme du gouvernement, utilisait ce genre de pratique.


Cela fait suite à un journal arabe basé sur le Web, et les sites de réseaux sociaux, montrant une photo d'un avion transportant ce qui semblait être des récipients en forme de fusée remplis de gaz pour disperser les nuages ​​de pluie.


La PME avait dit que l'avion était utilisé pour l'ensemencement de nuages ​​pour augmenter les précipitations sur certaines régions, y compris Abha et la région centrale. Il n'a pas été utilisé pour empêcher la pluie.


Elle a déclaré que le projet d'ensemencement de nuage durait depuis quatre ans, et exhorté le public à ne pas tenir compte des rumeurs sur Internet.

Source: http://www.arabnews.com/news/529456

Partager cet article

Commenter cet article